Faire des pompes tous les jours. Est-ce une bonne idée ?

Facebooktwitterpinterestmail

Faire des pompes tous les jours a toujours été un entrainement populaire autour de moi quelle que soit l’époque. Je m’en suis rappelé récemment après avoir regardé un épisode du manga One Punch Man. Effectivement, le héros fait 100 pompes par jour, tous les jours… Je n’ai par contre jamais su si cela était vraiment efficace ou pas. Je suis donc parti à la recherche du maximum d’informations sur le sujet pour savoir définitivement s’il est bon de faire des pompes tous les jours ?

Comme vous le verrez, il n’est pas impossible de faire des pompes tous les jours. Cependant, cela nécessite certaines précautions. Il faudra prendre en compte vos objectifs et le temps de repos nécessaire à votre corps pour réparer vos muscles.

Quels sont les avantages à faire des pompes tous les jours ?

La spécialisation, le meilleur moyen de réussir

Que ce soit pour un objectif personnel (réussir à faire 100 pompes) ou pour passer un test spécifique, il faut être capable d’enchaîner un nombre de pompes dans un temps donné. Comme l’a montré Malcolm Gladwell dans son best-seller Outliers, The Story of Success la meilleur façon d’être excellent dans une tâche est d’y passer 10 000 heures. C’est pareil pour les pompes et pour le sport en général !

La meilleure façon d’être excellent dans l’exécution de vos pompes est d’en faire le plus souvent possible.

Plus vous vous entrainerez, meilleur vous serez. Et quelle meilleure façon que de faire des pompes tous les jours pour être plus performant ? Vous améliorerez non seulement la forme et la vitesse de votre exécution, mais aussi le nombre.

Arrêtez dès aujourd'hui ces 6 erreurs quand vous faites des pompes !


  • Découvrez les 6 erreurs les plus courantes quand on fait des pompes

  • Trouvez les solutions applicables immédiatement

Développer les pectoraux, les triceps et les épaules

Les pompes sont les meilleurs exercices au poids du corps quand il s’agit de muscler le haut du corps. Cependant, en plus de travailler intensément les pectoraux et les triceps, elles travaillent énormément d’autres muscles. Les pompes sont donc classées parmi les exercices polyarticulaires.

L’écart des mains peut aussi vous permettre de cibler plus efficacement les triceps ou les pectoraux. En effet, si vos mains sont rapprochées, vous travaillerez davantage les triceps. À contrario, en éloignant vos mains, vous vous concentrez plus sur un travail des pectoraux. Selon une étude de l’American Council of Exercice, les pompes « diamant » (les mains collées) sont même un des exercices les plus efficaces pour travailler les triceps.

Faire des pompes tous les jours peut vous permettre de développer vos pectoraux.
Faire des pompes tous les jours peut vous permettre de développer vos pectoraux.

Les abdominaux sont d’autres grands bénéficiaires de cet exercice. Effectivement, lors de la réalisation des pompes vous devez faire attention à avoir un bon gainage pour ne pas cambrer le bas du dos. Ce faisant, vous devez toujours contracter vos abdos et vos fessiers. Ainsi, vous sollicitez les muscles profonds, ce qui renforce votre torse.

Cependant faites attention quand vous réalisez des pompes ! Pour tirer tous les avantages de l’exercice, il est important de faire des pompes correctement. Une mauvaise exécution peut ne pas cibler les muscles voulus et peut conduire à des blessures. Toujours privilégiez la bonne exécution au nombre de répétitions.

Y a-t-il des risques de faire des pompes tous les jours ?

Malgré l’ensemble des avantages que l’on peut trouver à faire des pompes tous les jours, il existe quand même un certains nombre de risques et d’inconvénients à ne pas sous-estimer. Voir les risques notables à choisir ce mode d’entraînement.

Le risque de surentraînement

Le surentraînement est le risque principal en voulant s’exercer tous les jours. Il survient quand vous sollicitez trop souvent et/ou trop intensément un muscle. Il est souvent tentant de s’entraîner plus pour avoir des résultats meilleurs ou plus rapidement. Cette démarche oublie un élément essentiel : se muscler, c’est déchirer les muscles pour qu’ils se reconstruisent plus forts.

Sans un temps de repos suffisant, l’entrainement peut être même contre-productif… Baisse de performance, fatigue et voire risque de blessures accru ! On comprend alors qu’entraîner les mêmes muscles tous les jours peut s’avérer néfaste pour notre objectif. Il peut être malin de ne pas faire de pompes les deux jours du week-end pour reposer les muscles.

Le risque de plafonnement musculaire

À force d’entrainer trop souvent un muscle, celui-ci finit par ne plus être aussi sollicité. Vous vous retrouvez en plafonnement musculaire. Vous vous entraînez donc plus, mais n’en tirez plus aucun bénéfice en terme de force et de croissance musculaire.

Pour ne pas atteindre ce stade, il est essentiel d’adapter le type de pompes que vous effectuez. Une fois que vous êtes capable de faire 20 répétions d’un type de pompes, passez à une variante plus compliquée (pompes sur le mur > pompes sur les genoux > pompes classiques).

Le risque de déséquilibre musculaire

Comme nous l’avons vu, faire des pompes tous les jours peut être une excellente façon de développer le haut du corps. Cependant, utiliser « uniquement » cet exercice peut vous amener à créer un déséquilibre entre le haut et le bas de votre corps.

Il ne faut donc pas vous focaliser uniquement sur les pompes mais plutôt ajouter des exercices travaillant le bas du corps. Par exemple, le squat ou même le vélo.

Le risque d’abandon

En matière de sport, la régularité est plus importante que l’intensité. En voulant faire des pompes tous les jours, vous courrez le risque de ne pas pouvoir tenir dans la durée. Vous perdrez ainsi tous les efforts fournis jusqu’à maintenant.

Ainsi, pour éviter ou diminuer au maximum ce risque, faire des pompes tous les 2 jours est possible. Vous avez ainsi le bénéfice de travailler régulièrement, mais en prenant aussi un jour de repos. Cette façon de faire est plus simple à tenir sur une très longue durée (plusieurs années).

Arrêtez dès aujourd'hui ces 6 erreurs quand vous faites des pompes !


  • Découvrez les 6 erreurs les plus courantes quand on fait des pompes

  • Trouvez les solutions applicables immédiatement

Conclusion : faut-il faire des pompes tous les jours ?

Comme nous avons vu, faire des pompes tous les jours peut vous être bénéfique, mais comporte aussi certains risques. Il est donc important d’écouter votre corps afin d’éviter le surentrainement et la blessure. Faire des pompes tous les deux jours peut vous amener les même bénéfices, tout en limitant les inconvénients. De plus pensez toujours à faire une variante de pompes capable de stimuler correctement vos muscles pour ne pas plafonner.

Dites nous en commentaire si vous avez déjà fait des pompes tous les jours. Si oui, combien de temps avez-vous tenu et si cela vous a été bénéfique.

Facebooktwitterpinterestmail

1 réflexion au sujet de « Faire des pompes tous les jours. Est-ce une bonne idée ? »

  1. Salut,
    Je suis un Algérien j’ai 28 ans.
    Il y a 4 mois avant de me reprendre en main mon corps je faisait 84.5 kilos, je ne faisait pas de sport et aucun effort, ma copine m’a dit que j’était devenu gros et que je commencé a devenir je cite:  » un gros qui ne prend pas soin de lui  » et elle trouvais ça un peu repoussant…
    à dire vrai je fait 1M72…. oui elle avait totalement raison. J’ai commencer par faire un régime adapté et du sport chaque jours, c’était du vélo ou 10.000 pas de marche et il y a deux mois j’ai commencer a faire de la musculation.
    Résultat ? 4 mois plus tard je fait 72 kilos et demi.
    j’arrive maintenant à enchaîner 5 pompes classiques,en février je ne pouvais pas faire un demi geste, maintenant mon objectif et de faire 100 pompes, pas chaque jours mais je veut y arriver petit a petits, bon courage et bonne chance à vous.

    Répondre

Laisser un commentaire